Communication efficace en anglais commercial
Tally-Ho: perfectionnez votre site web en anglais Don’t just translate.
Communicate.
Optimiser votre site web en anglais
articles sur communication professionnelle en anglais
Trouvez la Muse.

Mike Druttman, www.tallyho.fr

Aviez-vous déjà remarqué que beaucoup plus de personnes travaillent aujourd’hui dans le domaine de la communication qu’il y a une vingtaine d’années ? Même lorsqu’il ne s’agit pas de promouvoir un projet pour quelqu’un, vous devez le faire pour vous-même et pour votre propre commerce.

Grâce aux derniers progrès en communication, l’information n’a jamais été aussi facile d’accès… Actuellement, la difficulté consiste à offrir une présentation claire et accessible. Le niveau de professionnalisme est en constante progression : chacun tente à présent de se vendre face à un concurrent potentiel. Alors, qui remarquerons-nous davantage ? Celui qui fera preuve d’une approche professionnelle et créative !

Si votre Entreprise française désire attirer l’attention des marchés d’outre-mer et des touristes, il sera bon de développer le professionnalisme et l’intensité de vos contacts en anglais. À un moment ou un autre, vous aurez recours à la « Muse ». Pourquoi ? Parce que c’est une approche originale et créative qui fera toute la différence.

Les Muses étaient, selon la mythologie grecque, les neuf filles de Zeus, déesses des arts et des sciences. Sous leur inspiration, vous pouviez développer de brillantes idées ou résoudre un problème qui vous tourmentait, comme d'un coup de baguette magique. Tout ceci pour vous inciter à inviter la Muse à votre travail...

Le cerveau droit et le cerveau gauche
Il a été reconnu qu’il y a deux types de personnes : les "cerveaux gauches", dont les capacités sont principalement dominées par le côté gauche du cerveau - l’expression, les mathématiques et la logique - et les "cerveaux droits" qui, quant à eux, font preuve de créativité, d’intuition et d’imagination. Eh bien, heureusement qu’il en est ainsi !

Ayant fait de mon métier la rédaction publicitaire, je dois reconnaître que je suis surtout un "cerveau droit". Lorsque je me retrouve coincé avec un problème d’ordinateur, j’éprouve toujours beaucoup de reconnaissance au sympathique "cerveau gauche" : deux clics, une manœuvre du clavier et voilà, le problème est réglé ! Bien entendu, cela fonctionne dans les deux sens : je joue avec les mots que les informaticiens ne sauraient utiliser. Il vous faut l’étincelle, l’inspiration de la Muse.

Rechercher l’inspiration
Personnellement, je pense que l’on peut toujours trouver quelque chose de spécial à ce que chacun fait, mais cela demande souvent un peu de recherche et de réflexion. Il arrive parfois que vous ayez à vous mettre à la place de vos clients : comment perçoivent-ils ce que vous leur proposez ? Est-ce intéressant ou inhabituel ? Que pouvez-vous offrir de spécial?

On peut dire que la Muse est un état d’esprit. Vous élevez le niveau de vos attentes, cherchant à créer quelque chose d’accrocheur, qui donne à réfléchir. Nous vivons dans un monde de "satisfaction instantanée", un monde où chacun tente de créer un message et de le faire connaître aussitôt au grand public, quelle qu’en soit la qualité. Voilà pourquoi il y a autant de médiocrité et tant de clients potentiels découragés. Le temps est venu de dérider tout cela.

Conquérir la page blanche
En tant qu’auteur, je peux vous avouer que j’ai souvent invoqué les Muses. Surtout lors d’un nouveau projet ou confronté à une page blanche (ou à un écran blanc, comme c’est le cas aujourd’hui). Comment trouver des points intéressants ? Où vais-je dénicher ce "truc" si différent sur lequel accrocher une bonne idée ? Muse, où es-tu ?

J’observe ce que font les autres, sur le web ou en dehors, pour voir si cela m’inspire. Je fouille l’univers des activités de mon client afin de tenter de mieux comprendre le monde dans lequel il évolue. Je joue le "jeu de la distance" – me positionnant en retrait et observant les choses comme si j’étais un critique de journal. Tout cela m’aide à voir les choses avec une perspective toute particulière.

Concis et riche
Des titres accrocheurs, des sous-titres, des textes qui tiennent en haleine, des textes concis, voilà une bonne méthode pour maintenir l’intérêt des lecteurs. En résumant un texte de 1000 mots en 250, vous serez sûr que seul l’essentiel sera retenu.

Comme je l’ai mentionné précédemment, c’est une question d’attentes, peut-être surtout d’attentes personnelles : vouloir faire quelque chose de différent, d’inhabituel. La Muse attend là-bas, dans les coulisses de votre conscience. La trouver peut prendre un certain temps, mais si vous faites des efforts... elle apparaîtra... et vous - et vos clients éventuels - remarquerez vite le changement.

Au sujet de l’Auteur

Mike Druttman fait partie de Tally-Ho! www.tallyho.fr, une entreprise qui offre des services de communication professionnelle en anglais commercial aux entreprises et individuels Français.

articles sur communication professionnelle en anglais

L’équipe de Tally-Ho - Offre de services en anglais - Projet de communication en anglais - Vos questions sur nos services en anglais
Articles sur la communication professionnel en anglais - Nos coordonnées pour la communication en anglais commercial